Impossible d’échapper aux rues grouillantes vietnamiennes : on y trouve absolument tout ce que l’on veut, grâce aux vendeurs et vendeuses de rue qui occupent les trottoirs. Et c’est d’ailleurs ce qui fait leur charme ! 

Le pilier fort de l’économie

Selon le Courrier du Vietnam, Hô Chi Minh-Ville comptabiliserait à elle seule près d’un million de petits commerces familiaux. Ces business de la rue sont une véritable opportunité pour les vietnamiens de gagner des revenus suffisants pour subvenir aux besoins de leur famille et par le même temps, devenir indépendants. Cette pratique favorise l’économie en soutenant la consommation et les banques l’ont bien compris !  Ainsi, la banque vietnamienne Techcombank a mis en place en 2013, une enveloppe de crédits intitulée «Soutien du commerce individuel». Aujourd’hui, la stratégie des banques est de se rapprocher des commerçants et des petites entreprises familiales.

Même La Vache qui Rit !

La Vache qui Rit est une institution au Vietnam, on l’a trouve dans tout le pays. Le groupe Bel qui détient la marque, a tout misé sur les vendeurs de rue pour accroître son chiffre. Selon les statistiques du Groupe, 65% d’entre eux sont des femmes, avec 100 à 150 clients réguliers chacune.

Pas étonnant qu’en deux ans, Bel ait réussi à ficeler un réseau de 2 460 vendeurs distribuant le fameux fromage.

Le commerce de rue est un vrai mode de vie pour les vietnamiens, surtout pour ceux  qui ont un faible pouvoir d’achat. Rien qu’à Hanoï, ils représentent 80% des dépenses alimentaires des foyers. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s